Evaluation du candidat

PERMIS DE CONDUIRE

Trois filières sont possibles :

  • la conduite accompagnée,

  • la conduite supervisée

  • la conduite traditionnelle.

Pour avoir accès à ces formations, le seul prérequis est l’âge minimum :

  • 15 ans pour une conduite accompagnée Art. L. 211-3. du code de la route

  • 17 ans pour une formation supervisée et traditionnelle. Art. L. 211-4 du code de la route

Nous adaptons les formations en fonction du profil de chaque élève, défini par son parcours personnel, ses souhaits et le résultat de l’évaluation de départ obligatoire (article 9 de l’arrêté du 5 mars 1991).

L’évaluation est réalisée sur un poste informatique dans une pièce aménagée à cet effet ce qui permet au candidat de ne pas être dérangé.

Ce test permet d’évaluer :

  1. L’expérience de conduite.

  2. L’habileté et la rigueur dans le respect des consignes.

  3. La capacité de prise d’information et la pertinence de celle-ci.

  4. Transversalement le temps de réaction, la concentration, la justesse des actions.

  5. Le test intègre également quelques données psychologiques liées à la conduite.

 

L’évaluation est personnelle et individuelle, elle est encadrée et présentée par un enseignant qui explique l’intérêt des exercices. Elle dure environ 35 minutes.

Elle se déroule ensuite en autonomie totale et à la fin le bilan est lu, expliqué et motivé par l’enseignant.

L’évaluation est imprimée en deux exemplaires (ou plus – famille recomposée- ) et donne lieue à la signature de l’élève, de ses parents ou responsable légale.

Dans certain cas l’évaluation peut être réalisée en voiture à la demande de l’élève et dure 45 minutes, encadrée par un enseignant.

FORMATION AM

L’évaluation dure 30 minutes sur une aire privée fermée à la circulation.

Celle-ci se situe à 1km de l’auto-école environ 4 -minutes.

Pour s’y rendre le formateur emmène le deux-roues et les candidats partent en voiture avec un autre formateur.

Le formateur évalue les aptitudes à la conduite d’un véhicule deux roues type scooter, fourni par l’auto-école, au travers d’exercices de maniabilité à allure lente et modérée.

Les moyens techniques utilisés sont des cônes, des piquets qui permettent de simuler de nombreuses situations de conduite et de proposer une graduation des difficultés selon les candidats.

Si l’évaluation est concluante, le candidat continue sa formation en condition réelle de circulation.

Une mise au point théorique est effectuée avant de partir afin de clarifier les fondamentaux (Position chaussée, règles de priorités).

Dans le cas ou l’évaluation serait défavorable, le formateur en expose les raisons au candidat et fait un bilan avec ses parents afin de lui proposer une formation alternative qui donne lieue à l’établissement d’un devis et à la rédaction d’un nouveau contrat ou d’un simple avenant selon.

ÉVALUATION DU CANDIDAT